SSNAA

Siège social : Chambre d'Agriculture - 271, rue de Péchabout - 47000 AGEN - courriel : ssnaadarel47@orange.fr - tél : 0787 524921 - Jardin de Darel : 0553 482636 .

mercredi 20 mars 2019

Le 30 mars, à la découverte des Tulipes de l'Agenais !


    S'incrire aux numéros indiqués pour participer à cette journée de découverte du verger de Villebramar, organisée par nos amis du CEN Aquitaine.



mardi 12 février 2019

Vendredi 15 février 2019 : A.G. de l'Association


    Ce vendredi 15 février, à partir de 16h 30, se tiendra l'A.G. annuelle de la S.S.N.A.A., à la Chambre d'Agriculture, rue de Péchabout à Agen.

  A cette occasion, à 17h, projection d'un film par Solange Esnault, de la Société Française d'Orchidophilie, suivi d'un débat.

Orchis bouc ( Himantoglossum hircinum )

   Voir le site de la SFO Aquitaine.

Sortie du 8 avril 2018 à Casseneuil

     La sortie avait pour but d'explorer le vallon du Caguerieux, petit vallon méconnu du Villeneuvois, le matin, et les prairies humides du bord de la Lède, entre Casseneuil et Le Lédat, l'après-midi.
     Organisatrice : Marie-Françoise Bouyne.

Cliquer sur la carte pour l'agrandir

   Marie-Françoise nous conduisit dans un premier temps au bord de la Lède dans le bourg de Casseneuil, pour nous montrer une rare station d'Anémone fausse-renoncule ( Anemone ranunculoides ), en pleine floraison.

Relevé n° 1, au bord de la Lède.

Anemone ranunculoides au bord de la Lède

       Cette anémone, à la floraison très brève, est peu fréquente dans notre département. Elle est protégée chez nos voisins de Gironde.



   La matinée se poursuit par l'exploration du vallon du Caguerieux, petit ruisseau affluent du Lot.
   Sur les talus du chemin qui conduit au vallon, on relève une flore calciphile, avec Orchis morio en pleine floraison.

Relevé n° 2


La Coronille arbrisseau ( Hippocrepis emerus )

Gros plan sur l'Orchis bouffon !

Le long du chemin qui surplombe le vallon :

Relevé n° 3


Dans le fond du vallon, au bord du Caguerieux :

Relevé n° 4

Au bord du Caguerieux

Après le pique-nique, pris à Casseneuil à l'abri d'un ancien moulin, nous remontons la Lède sur environ 2,5 km pour stationner au lieu-dit Carretié.
      
          Au bord d'un sentier qui monte dans le bois de Carretié : 

Relevé n° 5



Le long du chemin qui longe la base du coteau abrupt :

Relevé n° 6


    En contrebas du chemin, l'exploration d'une peupleraie nous offre quelques pieds de Fritillaria meleagris, espèce protégée en Aquitaine, encore en fleur.

Relevé n° 7




En fin de parcours, nous pénétrons dans une vaste prairie de fauche mésohygrophile.



Relevé n° 8
    Au milieu de grands peuplements de Cardamines des prés, nous y retrouvons la Fritillaire, accompagnée de quelques exemplaires de Tulipa sylvestris sp sylvestris, espèce protégée.



Le retour, en essayant d'éviter la boue du chemin...

Sortie du 25 mars 2018 dans la forêt du Mas d'Agenais

    Sortie à la découverte de la flore pré-vernale diversifiée des sous-bois et vallons frais, dans la forêt du Mas d'Agenais ou en périphérie de celle-ci.
    Organisée par Christophe Chambolle.
                                 

  Une première halte dans un sous-bois frais :

Relevé n° 1
      A noter deux espèces en fleur rares en Lot-et-Garonne ;
L'Isopyre faux pigamon ( Isopyrum thalictroides ), et la Scille lys-jacinthe ( Tractema lilio-hyacinthus )

Isopyrum thalictroides




La deuxième station : un talus en pente, au versant du vallon d'un petit ruisseau :


Relevé n° 2
     On y remarque la présence de beaux exemplaires de hêtres ( Fagus sylvatica ) : la forêt du Mas d'Agenais est une des très rares chênaies-hêtraies du département.
     Par ailleurs, floraison du Muscari de Motelay ( Muscari motelayii ), espèce endémique protégée au niveau régional. On le distingue du très commun Muscari comosum, entre autres caractères, par son périanthe très renflé.

Muscari motelayi


Dans un vallon humide, non loin du lieu-dit Mayne-del-Bosc :

Relevé n° 3





Ficaria ranunculoides et Lathraea clandestina

     Après le pique-nique pris sur l'aire de repos à l'entrée de la forêt, l'après-midi fut consacré à l'exploration du vallon du ruisseau du Mayne, limite entre les communes du Mas d'Agenais et de Caumont-sur-Garonne.





Relevé n° 4
   



La floraison très discrète du petit houx !


Quelques insectes photographiés dans le vallon :

Le Méloé printanier ( Meloe proscarabeus)

La Nèpe cendrée ( Nepa cinerea )


L'Aurore ( Anthocharis cardamines ) sur Anemone nemorosa


...et sur Cardamine pratensis


La sortie se termina sous un soleil retrouvé..!

vendredi 25 janvier 2019

Sortie botanique du 4 mars 2018 à Thézac


  La sortie avait pour but principal la découverte des floraisons printanières de la forêt du Verdus implantée sur substrat calcaire et classée en ZNIEFF.
  Le point de départ était situé au domaine viticole de Lancement, en lisière Nord de la forêt ( commune de Thézac )


  Nous suivîmes dans un premier temps le chemin de randonnée bien tracé qui s'enfonce dans le bois, sous une petite bruine qui ne tarda pas à se dissiper...  



Une végétation typique d'ourlet forestier calcaire :

                 Relevé 1
Surlignées en jaune, les espèces en fleur

La descente dans le vallon de Rajol nous permit d'admirer d'importants peuplements de Narcissus peudonarcissus en pleine floraison.

Vallon de Rajol

                         Relevé 2
En rouge, espèces protégées au niveau régional

    On remarque, parsemant les tapis de jonquilles, la présence abondante de la Scille à deux feuilles ( Scilla bifolia ) : espèce commune dans la moitié Nord-Est de la France, mais rare dans le Sud-Ouest : elle bénéfice d'une protection au niveau régional.
    Le Cornouiller mâle ( Cornus mas ) n'est spontané dans le Lot-et-Garonne que dans le Nord-Est du département : il est également en pleine floraison en mars.
    Par ailleurs, la station de Doronic pardalianches ( espèce protégée en Aquitaine ), que nous avions repérée lors de notre sortie à Thézac de mai 2016, est toujours présente et s'est même étendue.

Cornus sanguinea

Après le pique-nique pris sous l'auvent de la Mairie de Thézac, l'après midi fut consacré à une herborisation dans le vallon du Périssan, entre Tournon d'Agenais et Bourlens.


 Premier site exploré : la terrasse qui borde le ruisseau du Périssan, entre la station d'épuration et le pont qui traverse le petit cours d'eau, et les rochers qui ladominent.
 On y retrouve des tapis de Narcissus pseudonarcissus agrémentés de Scilla bifolia.
 En contrebas des rochers, beaux peuplements de différents fougères ( avec prédominance d'Asplenium scolopendrium ), et découverte d'une nouvelle station de Doronic à feuilles cordées (Doronicum pardalianches ).
    
Relevé 3

Scilla bifolia dans le vallon du Périssan

 L' herborisation se termina sur le coteau calcaire qui surplombe la rive droite du Périssan;
flore calcicole avec nombreuses espèces d'affinité méridionales, entre autres Viburnum tinus, Phillyrea media, Jasminum fruticans ( cette dernière protégée au niveau régional ) :

Relevé 4


Sous-bois à Phillyrea media et Viburnum tinus